EL KELAA SRAGHNA

Selon les références historiques, la ville de Kelâat Es-Sraghna fut établie par le sultan Alaouite Moulay Ismael au XVIIe siècle. Le sultan voulait rassembler tout un ensemble des citadelles et de Quasbas cela d'une part pour contrôler les mouvements des tribus montagnardes et d'autre part la création de la ville à la période des Almoravides, « Kelâat Es-Sraghna, indique clairement l'optimisation géopolitique à travers les bastions militaire. Durant la période du sultan Moulay Ismael, les constructions militaires ont été fortifiées indique l'historien spécialiste de la région Lahsen Chouki.

Cette thèse indique que la ville était connue sous les appellations Berbères de "Gaynou" et de "Lagrare", et que sa création par les Almoravides fut un projet pour contrôler la route de Fès-Marrakech, et au passage pour lutter contre l'hérésie du Berghouata, hérésie d'un point de vue Almoravidien due à la non-acceptation de l'islam dans cette partie du Maroc durant cette période.

Des indices manuscrits indiquent que Kelaat Es-Sraghna date de la fin du XVIe siècle est a été à la gouvernance des Saadiens sous l'appellation "Kelaat Lagrare" ; ce que justifie que sa création est ultérieure à la période du Sultan Moulay Ismael.

HAUT