MONUMENTS HISTORIQUES

Safi

Dar soltan

Une citadelle dont l’origine remonte à l’époque almohade. Ce monument comporte une tour gravée d’armoiries du roi portugais Emannuel.

Le Minaret de la Grande Mosquée

Chef-d’oeuvre architectural construit en pierres de taille, décorées d’arcs à lambrequin, ce minaret rappelle par sa forme architecturale et décorative, le style almohade.

La Médersa

Ce monument édifié à proximité de la Grande Mosquée de Safi vers 1218 de l’Hégire a servi de résidence aux étudiants qui suivaient les cours dispensés par les Oulémas au sein de la Mosquée.

Les remparts de la ville

D’origine almohade, l’enceinte qui entoure la ville fut reconstruite par les Portugais entre 1510 et 1540. Dotée d’un chemin de ronde et d’un parapet, elle est flanquée de plusieurs tours et percée de plusieurs portes dont les plus importantes sont Bab Achaâba et Bab El Kouass.

La Cathédrale portugaise

Construite par les Portugais en 1519 dans le style emmanuelin. Au cours de sa retraite de la ville en 1541, le roi Emmanuel ordonna sa destruction. Seule une chapelle sans voûte et un coeur furent préservés.

Le Mausolée Ouled Ben Zmirou

Haut lieu de pèlerinage des juifs originaires du Maroc et d’autres pays. La manifestation religieuse se déroulant chaque année à la mi-août est marquée par un programme riche en activités culturelles.

Le Château de mer

Cette forteresse portugaise du 15ème siècle, qui fût un certain temps le siège du gouverneur, a été entièrement restaurée en 1963. On peut y admirer une dizaine de vieux canons espagnols et hollandais pointés vers l’océan.

Borjeddar la kechla ou caserne

Une citadelle et ses murs édifiés au début du 15ème siècle par les Portugais. La porte monumentale conduit directement vers une grande plate-forme garnie de vieux canons ainsi qu’à une superbe tour semi-circulaire.

La Mosquée au petit minaret

Cette belle curiosité s’offre grandeur nature aux visiteurs de la région sur la route en direction du cap Beddouza. Une petite mosquée, avec son petit minaret ne dépassant guère un mètre de hauteur, attire l’attention et suscite la curiosité du visiteur.

Sidi Chachkal

Ce marabout construit sur un rocher tout près de la mer est uniquement accessible à marée basse sur la plage du Cap Beddouza, il parait que quiconque y passe la nuit recevra la visite d’une sirène belle et érotique. Ce lieu est réputé puisqu’il abrite toute une ville engloutie «tighaline».

Le Phare du Cap

Tout près du Cap Beddouza, se dresse majestueusement le phare, bel édifice aux couleurs verte et blanche dont la construction remonte à 1916. A côté se trouvent un cimetière et une mosquée dans laquelle repose Lalla Tassaoute. La légende raconte que cette sainte y a fait naufrage et que son bateau est toujours présent sous forme de pierre.

La forteresse d’Akouz

Ancienne forteresse construite par les Portugais sur la plage de Souira Lakdima.

La Kasbah Hmidouche

Située à 35 kilomètres au sud de Safi, près de l’embouchure de l’Oued Tensift qui attire des flamants roses. La date exacte de sa construction demeure inconnue. Toutefois, des sources historiques évoquent l’époque du règne du sultan Moulay Ismail.

Dar Al Caid el Hajji

Ancien Caid de Chiadma, située à environ 40 Kilomètres au sud de Safi, cette demeure est constituée d’un complexe résidentiel entouré d’une enceinte renfermant plusieurs maisons majestueusement décorées. L’ensemble des constructions remonterait à la fin du XIXéme siècle et au début du XXéme siècle. Dar Al Caid de Chiadma EL Hajji représente une grande richesse architecturale.

HAUT